Vous serez mes témoins ! (Ac 1.8)

 

Que demande-t-on à un témoin ? Est-ce important ?

Et s'il n'a rien vu ? Peut-il en rajouter ?

Doit-il avoir fait des études ? Tout le monde acceptera-t-il son témoignage ?

Et aujourd'hui, que peut signifier pour nous cette parole du Seigneur ?

Puisqu'il dit lui-même : "Heureux ceux qui croiront sans avoir vu" (Jn 20.29) ?

Je propose deux pistes.

 

1. Le témoignage intérieur.Il est évident que Jésus a pensé très précisément à ceux et celles qui croiraient en lui après son ascension, donc sans l'avoir vu de leurs yeux (Jn 10.16). Il a même prié spécialement pour eux/elles (Jn 17.20). Pour nous, en fait. C'est assez touchant !

Il dit clairement que c'est par le témoignage des croyants que d'autres croiront (Jn 17.20 ; Ro 10.14 ; 2 Tm 2.2). Mais ce témoignage en lui-même est-il suffisant ? Non. Ce témoignage doit lui-même être appuyé, confirmé par un autre témoignage, celui de Dieu lui-même dans le coeur – et c'est ce témoignage-là qui constitue une révélation et qui rend possible la foi (Jn 16.5-11).

L'expérience de Saul de Tarse le montre bien (Ac 9.3-6) : c'est par révélation qu'on découvre qui est Jésus. Pas par propagande. Et cette révélation qui est donc l'oeuvre de Dieu – fait de chaque chrétien un témoin, un témoin direct. Ensuite, le Saint-Esprit ne cessera de confirmer ce témoignage dans le coeur du chrétien, témoignage qui confirme (et qui est confirmé par) celui de l'Ecriture (Ro 8.14-17).

 

2. Mais il y a une autre dimension qu'on oublie souvent. Le chrétien, normalement, est aussi témoin de ce que Jésus fait (pas seulement : de ce que Jésus a fait, mais : mais aussi de ce qu'il fait) aujourd'hui : en lui, autour de lui, au travers de lui. Le chrétien est à la fois acteur et témoin !

N'est-il pas écrit : "Je serai avec vous tous les jours" ? et : "Ne vous inquiétez pas du lendemain" ? et : "Je bâtirai mon Eglise" ? et : "Nul ne vient à moi si le Père ne l'attire" ? et : "Le Seigneur ajoutait chaque jour ceux qui étaient sauvés" ? et : "Un seul et même Esprit opère ces choses, les distribuant à chacun en particulier, comme il veut" ? et : "L'Amour de Dieu est versé dans nos coeurs par le Saint Esprit" ? et : "Le fruit que produit l'Esprit c'est l'Amour, la Paix, la Joie..." ?

__________________

 

C'est la différence entre l'Eglise et une association ou un club. On pourrait dire que le principal acteur, c'est le Seigneur (Ro 11.36. Cf. Les verbes actifs du Ps 23). Ainsi, le chrétien n'a pas rien à faire, mais même quand il s'engage et se bat, il est d'abord un témoin de ce que Dieu fait autour de lui, pour lui et au travers de lui. C'est ainsi qu'il trouve sa vraie place, sans s'épuiser, sans prendre la place de Dieu, dans la confiance, dans la reconnaissance. Si un chrétien a les yeux ouverts (la prière aide à cela), il voit plein de signes de la fidélité et de l'action de Dieu, que les autres ne voient pas...

Charles Nicolas